suivez-moi sur :

Philippe da Cruz : graphique and web designer
Philippe da Cruz

Blog

11

Installer WordPress en local

Page de connexion WordPress

Chargez WordPress directement dans votre ordinateur pour rapidement gérer votre blog même sans connexion internet.

Bien plus sûr et rapide que de le faire directement en ligne, avoir une copie de wordpress sur votre machine comporte beaucoup d’avantages. Travailler en local vous permet de :



1. Mieux dépanner vos erreurs
2. Essayer tous les plugins, thèmes et extensions
3. Voir le résultat des modifications apportées aux fichiers CSS ou JS
4. Eviter d’endommager votre site en ligne si jamais vous faites une erreur.


Vous aurez besoin de télécharger :

- WordPress
- Wamp (sous Windows) ou Mamp (sous Mac OS X)

A quoi sert Wamp ou Mamp et qu’est-ce que c’est ?

Les pages WordPress ne sont pas des pages HTML statiques mais des pages PHP dynamiques. PHP est un language qui n’est compris que par les serveurs. Or, si votre site n’est pas en ligne, vous n’êtes pas chez un hébergeur et par conséquent, vous n’avez pas de serveur pour pouvoir exécuter les pages PHP de WordPress. C’est pour cela que Wamp ou plutôt Wamp Server et Mamp existent, pour simuler un serveur directement sur votre ordinateur.
Les fichier Wamp et Mamp contiennent trois composants : le serveur Apache, la base de donnée MySQL et PHP.


Si vous avez un mac, cliquez ici sinon, continuez le tutoriel.

ÉTAPE 1 :

Installer Wamp (pour PC)

Faites une recherche sur un moteur de recherche ou allez directement sur le site de Wamp server.
Cliquez sur Télécharger et choisissez la version qui vous convient : 32 bits ou 64 bits selon votre version de Windows.
Si vous ne savez pas comment faire pour trouver la version de votre windows : faites un clic droit sur l’icone Poste de Travail et ensuite Propriétés. Vous avez un écran qui vous dit quelle version de Windows vous avez. S’il n’est pas écrit 32 bits ou 64 bits, c’est que vous avez la version 32 bits. Sinon, c’est marqué 64 bits …
Dès que vous avez cliqué sur un des 2 boutons, une fenêtre pop-up s’ouvre pour vous demander vos coordonnées. 2 solutions, soit vous remplissez le formulaire, soit vous cliquez directement sur le lien.
Votre Téléchargement démarre automatiquement …
Cliquez sur ”Next” (suivant) puis cliquez sur le bouton radio ”I accept the agreement” (J’accepte l’accord) puis encore sur ”Next”.
Si votre anti-virus bloque le programme, autorisez le programme à être installé en cliquant sur débloquer “Unblock”.
Par défaut, Wamp s’installe sur “C:wamp“. Vous pouvez changer le lieu d’installation, mais je vous conseille tout de même de laisser les options que le programme d’installation vous propose. Continuez en appuyant sur le bouton ”Next”.

 

Panneau d'installation de Wamp server

 

Sélectionnez “Create a Quick Launch Icon” (Créer un raccourci) et “Create a Desktop Icon” (Créer une icône sur le bureau) puis appuyez encore sur “Next“.
Cliquez sur Installer “Install” pour commencer l’installation.
L’étape suivante vous demande d’ouvrir le fichier Explorer, vous avez juste à cliquer sur Ouvrir “Open” car le programme d’installation trouve normalement l’emplacement lui-même. Si ce n’est pas le cas, à vous de le trouver !
Vous pouvez évidemment changer de navigateur. Personnellement, je choisis Mozilla Firefox car il est possible d’installer dans ce navigateur de nombreux plugins qui peuvent vous être utiles.
Cliquez sur “Yes” pour continuer.
Si on vous le demande, débloquez “Unblock” la sécurité Windows.
Vous pouvez écrire votre email mais gardez ”localhost” pour le champ SMTP.
Cliquez sur “Next“.

 

Panneau d'installation numéro 2 de Wamp server

 

Enfin, cliquez sur “Finish” pour sortir de la fenêtre. (Si demandé, vérifiez que l’option “Launch WampServer now” est cochée.)

Utiliser Wamp

Une fois l’installation terminée, le logiciel va s’ouvrir automatiquement et se placer dans la barre des taches. Vous pouvez y voir une sorte de “w dans un carré” en bas à droite de votre écran,.
Attendez que celui-ci devienne complètement vert, ce qui signifie que le programme est prêt à être utilisé.

 

Logo Wamp en vert sur la barre des taches

 

Si Wamp ne démarre pas

Si Wamp ne démarre pas, vérifiez qu’aucun programme en cours d’utilisation n’est entré en conflit avec Wamp. Il se peut que ce soit windows web server (IIS) ou même Skype. Si tel est le cas, stoppez-les
Pour stoppez IIS, allez dans Démarrer > exécuter et écrivez services.msc puis faites entrer, ce qui vous ouvrira un panneau de configuration.
A droite dans le panneau, cherchez “IIS Admin“. Faites un clic droit et choisissez “Stop“.
Vous pouvez mainteneant redémarrer WampServer services en cliquant sur l’icône de WampServer, et sélectionnez “Redémarrer tous les services“.
Wamp Server est enfin prêt.
Par défaut, WAMP est en anglais. Vous pouvez facilement le passer en français en faisant un clic droit sur l’icône de WAMP dans la barre des tâches, puis en allant dans le menu Language / french.

 

Menu du choix des langues sur Wamp



Faites clic gauche sur l’icône de Wamp puis allez sur localhost.
Si une page web comme ci-dessous apparaît, félicitations, vous avez réussi votre installation.

 

Page d'accueil de Wamp server 2.2



Cette page vient du serveur Apache qui venait avec le fichier d’installation de Wamp Server. Avez vous remarqué que cette page a une URL ? Oui, cette URL est : http://localhost/ En fait, vous n’êtes pas sur internet mais toujours sur votre ordinateur. Cette page s’affichera même si vous n’êtes pas connecté à internet. On dit que vous êtes en local (et non en ligne).



Installer Mamp (pour Mac)

 


Téléchargez Mamp.
Vous devriez avoir téléchargé une archive au format .dmg qui contient MAMP. Lorsque vous l’ouvrez, la fenêtre ci-dessous apparaît :

 

Panneau d'installation de Mamp



Faites glisser le dossier MAMP en bas à gauche vers le dossier Applications au-dessus.

Et voilà, MAMP est installé. Vous le trouverez dans votre dossier “Applications”.
Si l’icône de chacun des éléments est verte, cela signifie que Apache et MySQL ont été correctement installés :

 

Panneau de Mamp



Afin qu’Apache trouve les fichiers PHP de votre site, cliquez sur le bouton Préférences de la fenêtre principale. Une boîte de dialogue de configuration s’ouvre. Cliquez sur l’onglet Apache en haut :

 

Boîte de dialogue de configuration Mamp



Cliquez sur le bouton “Choisir” pour sélectionner le dossier dans lequel vous placerez les fichiers de votre site web. Sous Mac OS, un dossier est déjà créé : il s’agit de “Sites” dans votre répertoire personnel.

 

Navigation sur le fichier sites.



Sélectionnez ce fichier (ou celui que vous voulez).

Validez les changements et retournez sur la fenêtre principale de MAMP.Cliquez sur “Ouvrir la page d’accueil”. Votre navigateur devrait alors s’ouvrir et afficher une page web avec pour URL : http://localhost:8888/MAMP/?language=French
Normalement, vous devriez tomber sur cette page :

 

Page d'accueil de Mamp



C’est fini, vous avez installé MAMP sur Mac.

ÉTAPE 2 :

Création de la base de données

SI vous êtes sur PC, cliquez sur l’icône WampServer et sélectionnez phpMyAdmin :

Page d'accueil de Wamp server 2.2



Si vous êtes sur Mac, cliquez sur « phpMyAdmin » en haut de votre page d’accueil MAMP :

 

Menu de Mamp.



Vous ouvrez ainsi l’écran de gestion de vos bases de données.
Vous devez maintenant créer votre base de données. Pour cela, cliquez sur Base de données :

Page d'accueil de PhpMyAdmin sous Wamp server 2.2

 

J’ai nommé la mienne wordpress, mais vous pouvez utiliser un autre nom, par exemple le nom de votre futur site :

 

Page d'accueil de PhpMyAdmin sous Wamp 2.2



Et vous cliquez sur le bouton “Créer“, et c’est tout !

ÉTAPE 3 :

Installer WordPress

Téléchargez WordPress.
Puis, je vous invite à extraire le fichier install de wordpress que vous devriez d’ailleurs garder sous ce nom et, placez-le dans C:\wamp\www (sur PC) ou dans le dossier htdocs sous Application/MAMP/ (sur Mac).
Sur PC, avec votre navigateur web préféré, retournez à l’adresse suivante :

http://localhost/

Vous revoyez la page de Wamp Server. Allez sur “Vos Projets“ et juste au dessous, vous remarquerez un nouveau dossier nommé “wordpress“. C’est le dossier que nous avons créé avec phpMyAdmin. Cliquez dessus.

Fichier de WordPress dans la page d'accueil de PhpMyAdmin sous Wamp.



Sur Mac allez sur :

http://localhost:8888/wordpress/

Attention, vérifiez que Wamp ou Mamp sont bien en marche et qu’aucun message d’erreur ou voyant rouge n’est apparu sinon, vous aurez une page d’erreur.
Que vous soyez sur Mac ou PC, vous devriez voir cette écran :

Ecran d'initialisation de WordPress



Maintenant, nous allons créer notre fichier de configuration WordPress en cliquant sur le bouton :

Image de l'étape 1 de l'instalation de WordPress



Entrer les mêmes infos que vous aviez noté sur phpMyAdmin soit :


- Nom de la base de données : wordpress
- Identifiant : root
- Mot de passe : root (ou celui que vous voulez mais retenez-le car vous en aurez besoin)
- Hôte de la base de données : localhost
- Préfixe de table : wp_

Panneau d'informations sur le site WordPress



Vous rappelez-vous du nom de la base de données que nous avions créée ? Oui, c’était bien “wordpress”. “root” c’est l’identifiant par défaut de la base de données MySQL. Ne touchez ni à “hôte de la base de données ” ni à “ préfixe de table “.
Appuyez sur “Valider“.
Maintenant, cliquez sur “Installer“.
Suivez les derniers écran qui n’ont rien de compliqués. Cependant, pensez surtout à noter le mot de passe qui vous sera fourni ou modifiez-le s’il ne vous convient pas.
Si pour une raison ou une autre, la création automatique n’aboutit pas, il faut créer votre fichier de configuration à la main. Pour cela, dans le répertoire WordPress vous trouverez un fichier wp-config-sample.php. Ouvrez le et remplissez les bons champs.

Détail du fichier config de wordpress.



Renommez le fichier wp-config-sample.php en wp-config.php :

image du fichier wp-config-sample.php



Retournez sur http://localhost ou http://localhost:8888/wordpress/
Entrez vos informations et c’est fini !
Bravo, vous devriez avoir WordPress qui tourne en local sur votre ordinateur personnel.
Il ne vous reste plus qu’à mettre le dossier de votre site internet à l’intérieur de : wordpress\wp-content\themes ou de choisir un des thèmes proposés par défaut.

Posté dans WordPress | 11 commentaires

Vos commentaires

Mckinley Helmen
a dit le
mardi 17 juillet 2012 à 19:12 :


I just want to say I am all new to weblog and seriously savored this blog. Likely I’m want to bookmark your site . You definitely come with remarkable posts. Thanks a lot for sharing your webpage.


Isaiah Zaituna
a dit le
lundi 23 juillet 2012 à 07:36 :


Outstanding post, I believe website owners should learn a lot from this website. So much wonderful info on here :D .


Homepage
a dit le
mercredi 1 août 2012 à 11:07 :


Hi mate, Great Blog.


stretch film
a dit le
dimanche 5 août 2012 à 17:36 :


I have recently started a website, the info you offer on this website has helped me tremendously. Thanks for all of your time & work.


green coffee beans
a dit le
dimanche 5 août 2012 à 19:36 :


Terrific work! That is the type of information that are meant to be shared around the web. Disgrace on the seek engines for no longer positioning this post higher! Come on over and consult with my web site . Thank you =)


francuski lublin
a dit le
mardi 7 août 2012 à 23:45 :


obviously like your web-site but you need to check the spelling on quite a few of your posts. Many of them are rife with spelling problems and I to find it very troublesome to tell the truth however I’ll surely come back again.


    admin
    a dit le
    mercredi 8 août 2012 à 21:43 :


    Thanks for your comment. I’m going to check the spelling mistake and hope you’ll find none next time !


Heckzelt
a dit le
mercredi 8 août 2012 à 13:36 :


Hello There. I found your blog using msn. That is a really neatly written article. I’ll make sure to bookmark it and come back to learn more of your helpful info. Thank you for the post. I’ll certainly comeback.


a dit le
jeudi 23 août 2012 à 22:01 :


I think this website contains very wonderful articles blog posts.


wedding souvenir bandung
a dit le
samedi 25 août 2012 à 22:26 :


Thanks for helping out, superb information .


Lucas
a dit le
jeudi 6 février 2014 à 13:41 :


Merci pour tous ces conseils.


Laisser un commentaire

*

*


8 − un =